L’E.B.A.M.E.

L’E.B.A.M.E.

Première École des Beaux-Arts de la Médecine Esthétique

En médecine et peut-être encore plus dans le domaine de l’esthétique, la formation continue est plus qu’indispensable pour se tenir au fait des techniques qui évoluent rapidement. Mais pour des praticiens qui se plaisent à révéler et réveiller la(les) beauté(s) par le geste, un véritable enseignement artistique ne serait-il incontournable ? La naissance de l’École des Beaux-Arts de la Médecine Esthétique, qui fête tout juste sa première année, répond à cette question en proposant la première formation en médecine esthétique artistique. Explications.


Sculpteurs du vivant
D’après le Dr Jamal Djoudi, à l’origine de l’idée et du développement de cette formation unique en son genre, « Nul doute que très bientôt, les patients ne pourront concevoir de se faire injecter par des praticiens sans formation artistique ». Une vision en effet très intéressante et selon lui, les chirurgiens, dermatologues ou médecins esthétiques, ont tout intérêt à appliquer les simples règles de l’art, connues depuis des millénaires par les peintres et les sculpteurs, car au travers de leur pratique de l’esthétique, ils sont de véritables « sculpteurs du vivant ».

De ce point de vue, cette profession composée de nombreux esthètes présente pourtant une curieuse particularité, plus de 99% des intervenants n’ont aucune formation artistique. Et pour cause, il n’existait jusqu’à présent aucune formation digne de ce nom permettant d’acquérir ces notions indispensables.
C’est désormais chose faite avec l’E.B.A.M.E., l’Ecole des Beaux-Arts de la Médecine Esthétique, qui nous impose à présent de parler de Médecine Esthétique Artistique.

Les objectifs de L’E.B.A.M.E 

Un double but pédagogique

Analyse du visage
Le premier est d’acquérir une méthodologie précise et reproductible d’analyse du visage, basée évidemment sur l’anatomie, mais aussi et surtout sur les proportions artistiques statiques et dynamiques expressives du visage. Correctement appliquée par la suite, celle-ci permettra justement d’obtenir à coup sûr et dans la majorité des cas, des résultats véritablement naturels souvent spectaculaires, plébiscités par le patient et son entourage.

Les règles artistiques indispensables
Proportions, angles artistiques, rapport des différents éléments entre eux, évaluation des ombres et de la lumière.

L’analyse expressive
Elle permet de comprendre la sémiologie des principaux tableaux expressifs tels que la tristesse, la fatigue ou la méchanceté. En effet, à l’aide de ce fil directeur, il est possible de corriger les signaux négatifs et même d’induire des signaux positifs.

La stratégie de l’injection
Elle permet d’optimiser le choix entre les différents scénarios possibles, d’élaborer un projet artistique personnalisé et unique pour chaque patient, ce qui garantit l’obtention des meilleurs résultats.

Tout ce qu’il ne faut surtout pas faire 
C’est une notion très importante, presque plus que de savoir ce qu’il est correct de faire.

La gestuelle 
Comment bien tenir sa seringue, être précis et reproductible en toutes circonstances. Des gages de sécurité et de confiance pour le patient.

Bien choisir ses produits 
Quels sont les produits adaptés selon les différentes du visage, les alternatives possibles, mais aussi comment « dealer » avec certains choix économiques obligatoires.

Les règles de la photographie
Apprendre à organiser son labo photo, prendre des photos fiables et reproductibles quels que soient les conditions de luminosité et la saison. C’est un point très important qui permet d’avoir non seulement un document médico-légal irréfutable, mais aussi un formidable outil de progression.

L’art du maquillage esthétique 
Savoir comment estomper les défauts, révéler et mettre en valeur les points forts du visage sont des artifices vieux comme le monde qui contribuent très efficacement à améliorer l’apparence.

Le relooking
C’est un véritable art, car il existe des harmoniques de couleur, comme pour les sons, qui relient la couleur de la peau, la couleur des yeux et les vêtements.

La coiffure visagiste
Dans notre société, la chevelure est un élément de jugement fondamental de l’apparence.

Comité d’experts
Dr Jamal Djoudi Médecin esthétique et anti-âge, Dr Rami Selinger Chirugien esthétique, Dr Isabelle Catoni Dermatologue, Dr Sandrine Sebban Médecin esthétique, Dr Serge Dahan Dermatologue, Sylvie Werken Artiste sculpteur, Ludovic Larthomas Relookeur, Photographe et Maquilleur de stars.

Prochaine session de L’E.B.A.M.E : Paris – 18 novembre 2017
Lieu de la formation – 147 Avenue de Malakoff, 75116 Paris
Intervenants – Dr Jamal Djoudi Médecin esthétique, Dr Rami Selinger Chirurgien esthétique, Ludovic Larthomas Maquilleur, Sylvie Werken Sculpteur.
En partenariat avec les Laboratoires Filorga

Retrouvez toutes les informations, photos et vidéos des sessions précédentes sur : formation-medecine-esthetique.fr ou : facebook.com/EBAME
Pour tout renseignements : 06 58 62 70 84

Author: Body Language

Share This Article On