Le secret de la jeunesse

niacinamide2La niacinamide, leader anti-âge

Une étude sur les changements d’expression génétique liés au vieillissement cutané impliquant 155.000 femmes, dévoile les secrets d’une jeunesse prolongée.

Cette étude menée par la société de biotechnologie 23andMe et Procter & Gamble, s’inspirait de la découverte des « exceptional skin agers » – des personnes paraissant nettement plus jeunes que leur âge – au cours d’une précédente étude (The Multi-Decade and Ethnicity study) réalisée sur un groupe de 2500 femmes de 20 à 75 ans et de diverses origines ethniques, initialement conduite dans le but d’en apprendre plus sur la génétique liée au vieillissement cutané.
Devant cette découverte, ils ont lancé une étude à plus grande échelle pour récolter des données suffisamment larges, en vue de déterminer les variations dans le génome de ces « exceptional skin agers », incluant par ailleurs des renseignements sur leur mode de vie. Sur les 155 000 personnes de l’étude, près de 7% ont été confirmées comme « exceptional skin agers », avec en commun deux variations génétiques plus fréquemment identifiées que chez les autres sujets, et effectivement capables de faire agir leur peau comme celle d’un individu nettement plus jeune.

Est-ce alors en raison de leur génétique que ces femmes vieillissent moins vite que les autres ?
La réponse est oui, mais seulement en partie d’après les chercheurs, les résultats de l’étude montrant qu’en réalité, l’élément majeur réside dans les habitudes et l’hygiène de vie. Car selon ce panel, c’est presque les deux tiers de la population qui est porteuse de ces deux variations génétiques, le comportement de chacun jouant alors un rôle déterminant, qu’il s’agisse de sommeil, de protection solaire ou encore d’attitude dans leur vie.
En effet, l’étude a notamment montré que les femmes utilisant presque systématiquement un écran solaire avaient 78% de chances en plus d’être une « exceptional skin agers » que celles n’en utilisant pas, et qu’une attitude positive dans la vie et sur elles-mêmes, leur offrait 30% de chances supplémentaires de conserver une apparence et une peau jeune plus longtemps.

Les principaux facteurs positifs qui entrent en jeu d’après l’étude sont le niveau d’activité, l’exercice régulier, les heures de sommeil, la consommation de vitamines et les négatifs étant principalement le surpoids et le tabac, Dr. Frauke Neuser, l’un des principaux chercheurs soulignant, « ces découvertes sont incroyablement excitantes, dans la mesure où elles montrent que les femmes peuvent agir et littéralement prendre en main leur beauté ».
Cette étude montre donc que conserver plus longtemps sa jeunesse n’est pas qu’une question de chance et que chacun peut agir sur les facteurs extérieurs.
En ce qui concerne les variations génétiques impliquées, les futures recherches en génomique et génétique pourraient permettre d’apporter des solutions cosmétiques plus efficaces, voire personnalisées, car l’étude a révélé que les différences de l’expression génétique visent principalement les groupes de gènes responsables de :

  • la synthèse de l’énergie cellulaire dans les cellules de la peau
  • du processus d’adhésion cellulaire et de maintien de la densité de la jonction dermo-épidermique
  • de l’entretien de la fonction barrière cutanée
  • de la restauration et réplication de l’ADN des kératinocytes
  • de la synthèse des antioxydants dans les cellules de la peau

Les ingrédients jouant un rôle principal dans ces modifications d’expression génétique et présentant donc un fort intérêt pour la cosmétique du futur sont :

  • Niacinamide (vitamine B3)
  • Peptide Pal-KTTKS
  • Olivem
  • Lyslastine

Les géants de l’industrie cosmétique éclairés par ces découvertes, Procter & Gamble en particulier, mobilisent certainement tous leurs efforts pour créer la « formulation magique » d’un soin promettant la jeunesse éternelle, dans laquelle l’élément star sera sans aucun doute la niacinamide, qui ralentit considérablement le vieillissement.

Publié dans Body Language N12

Author: Body Language

Share This Article On